Connectez-vous S'inscrire
Menu
Actualités

Interview | Thomas Chevillard, Président MOB'IN FRANCE


Le réseau Mob In France : un réseau nouvellement constitué . Interview du Président Thomas CHEVILLARD


Thomas, présentez nous ce réseau, depuis quand est-il créé ?

 

L’association Mob’In France a été créée le 30 Août 2017, par d’anciens membres de l’association FARE.

 

Ce réseau a pour objet de regrouper des acteurs territoriaux de mobilité, avec la mise en place d’organisations régionales fédérées au niveau national.

 

Ainsi, Mob’In doit permettre de :

  • partager un cadre commun de valeurs et de principes d’action,
  • mutualiser les expériences, compétences, méthodes et outils,
  • assurer une communication nationale et locale valorisant les expériences locales et les projets,
  • mobiliser les acteurs de la mobilité inclusive dans chacune des régions métropolitaines et ultra marines,
  •  accompagner la mise en place d’organisations régionales dans un cadre national cohérent,
  •  permettre à chaque organisation régionale de définir une stratégie et un plan d’action.

Qui le constitue ?

 

Il est constitué d’acteurs qui agissent sur l’accès à la mobilité des publics vulnérables : écoles de conduite à statut associatif, loueurs solidaires, garages associatifs, plateformes de mobilité…

 

Et, plus globalement, de structures qui travaillent autour de l’accompagnement à la mobilité, avec, au centre de l’accompagnement, un ou des conseillers en mobilité inclusive.

 

Thomas, il existe d’autres réseaux qui traitent de la mobilité, en quoi Mob In France est-il particulier ? Quelle est sa plus-value ?

 

D’autres réseaux existent. Certains sont, par exemple, rattachés à un métier spécifique, comme le garage solidaire…

 

Nous nous sommes rendus compte, au fil du temps, que c’est réellement la notion d’accompagnement à la mobilité qui est fondamentale pour le public accompagné par les adhérents du réseau.

 

Qu’il vienne pour chercher un mode de location, ou une formation à un permis de conduire, le public aura toujours un besoin d’être accompagné sur un projet global de mobilité. Il conviendra de définir avec lui des échéances à mettre en place à court, moyen et long termes. Et ces échéances nécessitent de maîtriser la globalité d’un accompagnement mobilité : services de location, de réparation, accès aux différents modes individuels de déplacement, et donc souvent accès à un permis de conduire, maîtrise de son environnement pour connaitre des modes collectifs de déplacement comme les transports en commun, le co voiturage ou l’auto partage…

 

Le réseau Mob’In France cherche également à être au service de ses adhérents, en mettant en place des partenariats nationaux qui peuvent déboucher sur des projets qui bénéficient ensuite aux adhérents : le projet FASTT, ou le projet Intégracode par exemple…

 

Mais, cela ne suffit pas. Il existera bientôt un Mob’In dans chacune des régions administratives. Chaque région est représentée au national par 2 référents régionaux. Ce sont les remontées des régions qui doivent insuffler la politique nationale, en faisant remonter les besoins sur un certain nombre de domaines tels que la formation, la mise en place d’un Label Qualité, les échanges de pratique…

 

Enfin, pour chacun des adhérents Mob’In, il n’existe de modèle pré établi de Plateforme de Mobilité. Chaque Plateforme, ou autre structure travaillant autour de l’accès à la mobilité, s’est créée selon le besoin d’un territoire, en co construction avec les acteurs sosioprofessionnels locaux et les différents partenaires financiers. Cela créé une diversité importante, et donc une richesse infinie pour notre réseau.

 

Quelles sont les prochaines étapes pour Mob In France ?

  • Remonter les besoins des acteurs régionaux afin de constituer une offre de formation ou à minima des échanges de pratiques à tout niveau d’une structure travaillant autour de la Mobilité inclusive (Direction, équipes pédagogiques, équipes administratives…),
  • Continuer la mise en œuvre de partenariats nationaux qui permettront aux adhérents régionaux de voir des projets arriver sur leurs territoires,
  • Développer un Label qualité des acteurs de la Mobilité Inclusive afin de sécuriser le financement de nos structures, et d’y garantir une formation de qualité pour l’ensemble des bénéficiaires,
  • Communiquer sur notre réseau


Notre projet | Plateforme mobilité | Nos services | Formations | Dispositifs + | Partenaires | Infos pratiques | Espace Presse | Actualités | Mentions légales | Ressources | Certifications | Espace Stagiaires